26 février 2005

Petite histoire...

Voilà ce que l'on m'a envoyé il y a quelques temps, si vous en avez aussi n'hésitez pas a m'en envoyer! :
 
Il était une fois... un garçon qui naquit malade.
D'une maladie qui n'avait pas de cure.
Il avait 17 ans et pouvait mourir à n'importe quel moment.
Il vivait toujours chez sa mère sous l'attention de cette dernière.
C'était dur et il décida de partir seulement pour une fois.
Il demanda la permission à sa mère qui la lui donna.
En marchant dans son quartier, il vit beaucoup de boutiques.
En passant devant un magasin de musique et en regardant la
vitrine, il nota la présence d'une fille très tendre de son âge.
Ce fut le coup de foudre.
Il ouvrit la porte et entra en ne regardant qu'elle.
En s'approchant peu à peu, il arriva au comptoir où elle se trouvait.
Elle le regarda et lui demanda en souriant :
"Je peux t'aider?"
Il pensa que c'était le sourire le plus beau qu'il avait vu de toute sa vie.
Il sentit le désir de l'embrasser en ce même instant.
Il lui dit en bégayant :
"Oui, heeeuuu,... J'aimerais acheter un CD"
Sans réfléchir, il prit le premier qu'il vit et lui donna l'argent.
" Tu veux que je te l'emballe ?" demanda la fille en souriant de nouveau.
Il répondit que oui, en bougeant la tête, et elle alla dans l'arrière-boutique pour revenir avec le paquet emballé et le lui remettre.
Il le prit et sortit du magasin.
Il s'en alla à sa maison, et depuis ce jour, il alla au magasin tous les jours pour acheter un CD.
Elle les lui emballait toujours, pour qu'ensuite il les emporte à sa maison et les range dans son armoire.
Il voulait sortir avec elle, il n'y arrivait pas.
Sa mère fut mise au courant de cela et tenta de l'encourager à s'aventurer, de sorte que le jour suivant , il s'arma de courage et se dirigea au magasin.
Comme tous les autres jours, il acheta une fois de plus un CD et comme toujours, elle s'en alla derrière pour l'emballer.
Elle prit donc le CD et pendant qu'elle l'emballait, il laissa rapidement son numéro de téléphone sur le comptoir et s'en alla en courant du magasin.
Le lendemain, Drringggg!!! >Sa mère répondit: "Allô?", c'était la fille qui demandait pour son fils et la mère, inconsolable, commença à pleurer pendant qu'elle disait :
"Quoi, tu ne sais pas ?. Il est mort hier".
Il y eut un silence prolongé, excepté les lamentations de la mère.
Plus tard, la maman entra dans la chambre de son fils pour se rappeler de lui.
Elle décida de commencer par regarder ses vêtements de sorte qu'elle ouvrit son armoire.
Elle eut la surprise de se heurter à des montagnes de CD emballés.
Aucun n'était ouvert.
Le fait de voir autant de CD la rendit curieuse et elle ne résista pas elle prit un CD et s'assit sur le lit pour l'ouvrir ;
en faisant cela, un petit bout de papier tomba de la boîte plastique.
La maman le rattrapa et le lut, il disait :
"Salut!!! T'es super mignon, tu veux sortir avec moi ?". Sofia.

Avec beaucoup d'émotion, la mère ouvrit un autre CD, encore d'autres et dans plusieurs se trouvaient des bouts de papier qui disaient la même chose.

 

Moralité : Ainsi est la vie, n'attends pas trop pour dire à quelqu'un de spécial ce que tu ressens.
Dis-le aujourd'hui.
Demain, ça peut être trop tard.
Ne refuse pas, ne repousse pas un instant de bonheur.
Ce message a été écrit pour faire réfléchir les gens; et ainsi, peu à peu, faire changer le monde.
Si tu crois que c'est important que ce monde change, envoie ce message à toutes les personnes que tu aimes, estimes, à tous tes copains et copines.
Envoie ce message maintenant, pas tantôt, pas demain parce que rappelle-toi...
Il peut être trop tard...

Posté par lolangel à 12:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Petite histoire...

    une histoire forte !!

    Si elle est vrai, l'histoire n'est ni belle ni laide, elle est forte.

    L'anecdote qui suis est VRAIE :
    Le lendemain de la mort de mon frère, une amie à lui, qui n'avait pas pris contact depuis des années à appelé et la conversation fut un peu surréaliste.

    - Bonjour, c'est L. une amie de H. Vous pouvez me passé H.
    - Ben non, (H. est à l'hopital depuis plusieurs semaine et dans un état qui l'empèche de répondre au téléphone, j'ai été tellement interloqué, je pensais que tout le monde connaissait cette situation et je n'ai pu répondre autre chose.
    - Ben pourquoi, il est pas là.
    - Ben non ! (là je commence à me douter que L. ne sait pas mais je suis toujours médusé)
    - il est où ?
    - Il est mort !
    -.....Bon, il veut pas me parler ?
    - ben non
    - Ben alors, qu'est ce quil y a ?
    - ben j'viens de vous le dire !
    -....
    - IL EST MORT !
    - c'est une blague !?
    - Ben non (j'avais pas vraiment la tête à faire des phrases. Faut avouer !)
    ...

    Vous pouvez imaginez le reste.

    L. s'est finalement rendu à l'évidence, Elle appelait, par hazard le lendemain de sa mort, alors que cela faisait des semaines voire de mois, qu'elle hésitait à le faire !!

    "Trop tard" sont deux mots qui contiennent plus de choses profondes que l'on ne croit !

    Posté par tzenga, 28 avril 2005 à 17:03 | | Répondre
Nouveau commentaire